rAreva a annoncé ce mercredi le décès de son président directoire Luc Oursel très alité qui avait cédé sa place de façon transitoire au numéro deux Philippe Knoche à la fin du mois d’octobre.
« Nous avons appris avec une énorme tristesse le décès de Luc Oursel, présidente du directoire de notre entreprise » a lancé le géant du nucléaire français dans un court communiqué.

« nous tenons à rendre hommage à l’engagement et le au courage de Luc pendant les sept années passées à nos côtés » a poursuivi le groupe que détient à 87% l’Etat. « Nous voulons le remercie d’avoir travaillé sans relâche pour le développement des activités d’Areva au service de son pays » a indiqué le spécialiste de l’atome.

Il avait déjà annoncé son départ…

Luc Oursel, 55 ans avait décidé d’annoncé le 20 octobre qu’il partait de la présidence du directoire d’Areva juste trois ans et demi après avoir été nommé à la tête d’Areva qui faisait face à des difficultés.

« Dans des circonstances personnelles très complexes, malgré mon très fort attachement à Areva, j’ai dû me résoudre à ne pas poursuivre mes fonctions en tant que Président du directoire et à mettre fin à mon travail pour raisons thérapeutiques », avait déclaré M. Ourseul 55 ans dans un communiqué du groupe qui n’avait pas indiqué la nature de sa maladie.

Arrivé chez Areva en 2007, Luc Oursel avait remplacé Anne Lauvergeon, dont il était le bras droit, le 30 juin 2011, premièrement pour un mandat de cinq ans. Son successeur Philippe Knoche pourrait devenir le prochain directeur général d’Areva lors de la modification du mode de gouvernance de la société en société à conseil d’administration qui doit être validé au cours d’une assemblée générale le 8 janvier, alors que l’ex patron du groupe automobile PSA Peugeot Citroen, Philippe Varin devait prendre la tête de la présidence de ce groupe.

Publié par | Chloe

Rédactrice.