gisGlobal Resorts a définitivement renoncé à la suroffre sur le Club Méditerranée !… Le groupe d’investissement de l’homme d’affaires italien Andrea Bonomi a en effet fini par quitter la course ce week-end en prenant la décision de ne pas faire une nouvelle offre sur Club Med.

Cette décision met fin à la grande bataille boursière entamée depuis près d’un an et demi, combat qui s’est donc soldée par la victoire du milliardaire chinois Guo Guangchang en revoyant à la hausse la valeur de l’offre se rapprochant d’1 milliard d’euros pour le groupe de villages vacances…

Suroffre injustifiée

Gaillon II, le conglomérat du Chinois Fosun, a proposé le 19 décembre une offre de rachat du Club Med à 24,6 euros par action, tandis que l’Italien Andrea Bonomi en proposait 24 euros. Ainsi, l’offre de Fosun augmente à 939 millions d’euros la valeur du groupe de loisirs français. « Le schéma actuel et les niveaux de valorisation ne donnent pas la raison d’étudier plus avant un investissement éventuel dans Club Med » a déclaré Andrea Bonomi. Il quitte donc le navire des négociations et cède la place au groupe chinois Fosun…

Bonomi a quitté discrètement la course

La 8e proposition faite par Gaillon II aura donc été la bonne pour cette lutte boursière lancée en mai 2013. L’Autorité des Marchés financiers (AMF) avait donné comme limite, la date du 7 janvier pour qu’une autre offre d’Andrea Bonomi soit faite. Global Resorts a précisé que les actions Club Med détenues au sein du groupe italien seront soit ajoutées à l’offre de Gaillon II, soit cédées sur le marché. Lors de la clôture des marchés, le vendredi, l’action Club Med avait terminé à un cours de 25,09 euros, dépassant de 4% l’offre finale de Fosun.

Affaire financière…

Soulignant que l’offre sur le Club Med avait été entamée le 17 juillet 2013 avait été lancé par le groupe chinois avec le fonds Axa Private Equity avec une valeur de 17,5 euros. Après une trêve de l’offensive par l’AMF et de nombreuses procédures conduites sur le terrain juridique, Andrea Bonomi avait fait une première proposition à la fin juin 2014. L’AMF et le Conseil d’administration du Club Med avaient donné leur accord respectivement le 25 juillet et à la mi-août sur son offre évaluée à 21 euros. A la mi-septembre, le groupe Fosun avait alors rehaussé l’offre avec 22 euros par action…

Publié par | Chloe

Rédactrice.