La tendance concernant les constructions de nouveaux logements est en augmentation. Ce qui montre que le secteur sort progressivement de la crise affichant une croissance au niveau des mises en chantier depuis deux ans. Cette reprise correspond au lancement de toute l’économie et qui devait se confirmer pendant l’année 2016.

Depuis le mois d’aout au mois d’octobre, plusieurs chantiers ont redémarré dévoilant une progression de 1,5% sur un an à 78.700, d’après une annonce faite ce vendredi par le ministère du Logement.
D’autre part, les permis de constructions donnés pour des logements neufs ont évolué de 4% sur un an à 94.900 sur les trois mois ils avaient aussi connu une détérioration constante depuis le printemps 2013.

Après avoir graduellement dissous leur repli au cours de ces mois, ces deux indicateurs connaissent immédiatement une hausse.

Sur la même période, le PIB français a évolué de 0,3% donnant la possibilité d’assurer une croissance minimale de 1,1% sur l’année.

«On observe, comme attendu, un redressement très graduel des permis de construire et des mises en chantier, relatifs à l’amélioration assez propre des ventes de logements neufs», souligne Olivier Eluère, économiste de Crédit Agricole SA.

Les ventes des promoteurs privés ont connu une hausse de 18% de juillet à septembre favorisé par des commercialisations appuyées auprès des investisseurs, dues à la réussite du système fiscal Pinel, offert sous conditions aux propriétaires qui proposent en location un logement à loyer intermédiaire, d’après les chiffres de la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI).

Publié par | François

Fondateur de ce petit blog a la base, devenu petit magazine.