regime-mediterraneen

Les patients qui ont des cœurs fragiles doivent avoir une alimentation qui se rapproche d’un régime crétois afin de ne pas revivre des problèmes cardiaques.

Le régime méditerranéen a des qualités eu fait leur preuve. Pour commencer il permet d’être protégé contre la décadence cognitive, contre le syndrome métabolique, le cancer du sein, mais il contribue également la baisse du risque de rechutes des maladies cardiovasculaires, si l’on tient compte des résultats d’une étude rendue publique dans la revue médicale l’European Heart Journal.

Ce genre d’alimentation donne la possibilité de baisser de trois fois, les AVC ou les décès par rapport à une régime alimentaire issue de l’occident. Les chercheurs évoluant à l’université d’Auckland en Nouvelle-Zélande, ont étudié pendant 4 ans, 15 482 patients âgés de 67 ans qui ont souffert d’une maladie cardiovasculaire. Les participants ont répondu à plusieurs questions afin de parler de leur mode de vie et leur régime alimentaire.

Le barème de notation de leur alimentation variait entre 1 et 24. Au fur et à mesure que leur régime ressemblait au régime composé de fruits, huile d’olive, légumes, poissons et céréales, le chiffre était plus grand.

L’alimentation pour protéger notre santé

D’après les résultats de l’étude, le régime méditerranéen contribue à la baisse du risque de récidive de crises cardiaques et d’AVC. D’après les résultats, 2885 patients qui avaient encore un régime méditerranéen dépassaient 15. En conclusion un régime composé de fruits, légumes, participent à la baisse du risque de crises cardiaques et d’accidents vasculaires cérébraux.

Publié par | Chloe

Rédactrice.